Vuoi contattarci? • Email : info@fun-party.it • Telefono : 0377 943000

Les cinq freins à la masturbation, et comment les combattre

Sextoy Stronic Drei de Fun Factory

J’ose pas, c’est sale, j’ai pas besoin… Taratata ! Se masturber, c’est bon pour la libido, pour le moral, pour le couple, alors pas d’excuses !

1/ J’ai honte de faire ça

Pendant des siècles, la masturbation a été considérée comme un péché de première catégorie, comme un acte qu’il fallait punir, parfois très sévèrement. Si aujourd’hui, nous ne vivons plus dans ces époques obscures où on nouait les mains des enfants dans leur dos pour qu’ils ne se touchent pas pendant la nuit, il est resté des séquelles dans l’inconscient collectif. Et donc, une honte chez beaucoup de personnes, particulièrement les femmes. Et si la honte, elle était du côté de ceux qui ont empêché des millions de gens de se faire du bien pour mieux les contrôler ? Réfléchissez-y…

2/ Je n’ai pas besoin de ça

Quand on a un partenaire régulier, voire même aimé et chéri, on se dit que la masturbation est inutile. Faux ! Voyez la masturbation comme une assurance sur l’avenir : qui vous dit que dans quelques années, vous serez toujours aussi excitée par la perspective d’une partie de jambes en l’air avec doudou ? La masturbation entretient la libido et vous évite de perdre l’envie, quoi qu’il arrive.

3/ Je n’y arrive pas

Les femmes peuvent ne pas savoir comment s’y prendre. Stimuler le clitoris, c’est facile, mais une fois qu’on explore les contrées lointaines du vagin, il faut savoir s’y prendre. Voire s’outiller. C’est là qu’un sextoy peut être d’une grande utilité : il va vous aider à dresser la carte anatomique de votre vagin et vous saurez ainsi mieux comment vous êtes faites à l’intérieur et les zones que vous aimez stimuler.

4/ Je fais ça où et quand ???

Quand on a une vie bien remplie, qu’on rentre le soir crevée, que toute la petite famille nous attend impatiemment pour manger, difficile d’avoir la tête à ça. Justement, profitez en pour instaurer un moment où vous serez seule avec vous-même. Ca peut être pendant le bain que vous prendrez dimanche soir quand tout le monde sera devant la télé, sous la douche après le sport, le matin quand la maison dort encore… Trouvez-vous des petits moments cachés, juste pour vous !

5/ J’ai peur de devenir accro

Ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas devenir accro du jour au lendemain. Tout comme vous ne deviendrez pas Arnold Schwarzenegger en faisant une heure de gym par semaine. On ne vous cache pas que vous risquez d’avoir une certaine affection pour ces moments-là, mais comme pour le bon vin, la modération assure le vrai plaisir. Amusez-vous bien !